Chrétien et électeur !

Chrétien et électeur !

Respect du christianisme : on note de plus en plus d’attaques contre le christianisme dans les médias, des spectacles blasphématoires, etc., alors que ces mêmes médias ou artistes n’oseraient pas agir de même envers le judaïsme ou l’islam. Il n’est pas normal que les chrétiens ne jouissent pas d’un réel droit au respect pour vivre leur foi en France sans se sentir ridiculisés. Que vont faire les politiques pour faire respecter la laïcité au sens de protéger la liberté de religion en France ?

 

La vocation de CFT …

L’association CFT n’a pas pour vocation de faire de la politique au sens partisan du terme, mais son appel est de promouvoir les valeurs bibliques qui concernent la vie en société :

  • La famille, base de notre société, lieu privilégié pour manifester l’amour et la fidélité.
  • La justice, avec la prise en compte de la personne et du droit divin à la vie de la conception à la mort.
  • L’activité (l’initiative), richesse morale, sociale et économique, un bienfait pour tous.

Si les préoccupations sociales remplissent les promesses des partis et de leurs candidats, l’institution de la famille semble oubliée, et souvent malmenée.

CFT souhaite rappeler ces points fondamentaux à ceux et celles qui veulent assumer les plus hautes responsabilités dans notre pays.

 

Quelles sont les dangers envers la famille ?

 Les incivilités

Les politiques disent qu’ils veulent diminuer la délinquance, c’est bien. Mais on n’obtiendra de réels résultats que si l’on enseigne à la jeunesse le savoir-vivre, le respect de la personne ainsi que le sens des responsabilités à travers le civisme.

La pornographie

La pornographie, présente partout, n’est-elle pas un facteur dégradant, incitatif et pernicieux ? Comment alors les individus fragiles peuvent-ils résister à leurs pulsions ? La pornographie est un poison !

La ruine de l’idée même de couple

Tous s’accordent à dire que les familles monoparentales sont une souffrance pour les enfants. C’est vrai, mais il faudrait promouvoir la beauté d’un couple qui dure, et lutter contre tout ce qui va dans le sens de l’infidélité, de la démission, de l’égoïsme, sans oublier de redonner sa place au mariage.

La confusion des genres

L’empire grec connaissait déjà la confusion des genres. Les manuels scolaires agréés par l’Education nationale proposent aux élèves de cette année la même idée : chacun pourrait choisir son sexe en dehors des évidences biologiques. Quel politique va oser prendre clairement position ?

Le droit à l’enfance

Si l’homme prétend avoir des droits, l’enfant également a le droit d’avoir un père et une mère, et de vivre une enfance normale. Qui pendra position contre tout ce qui détruit l’enfance ? Citons l’éducation sexuelle précoce, la multiplication des parents à travers divers systèmes sociaux, les réseaux de prostitution infantile, etc.

Le droit de vivre

Des lois ont autorisé ou encadré l’IVG dès 1975 : ce devait être pour les exceptions. Mais depuis 30 ans, il y a environ 200 000 exceptions par an ! Aujourd’hui, des mineures avortent en dehors de l’autorité parentale. L’enfant a-t-il le droit de vivre ?

De même, des lois ont permis de grands progrès pour aider les personnes en fin de vie, en soulageant la douleur par des médicamentations efficaces. Cependant bien des politiques trouvent l’application de ces lois trop coûteuse. On ne se pose pas de questions quand il s’agit de rembourser les IVG, et bientôt, l’euthanasie !

La drogue

Beaucoup de jeunes enfants ont été enrôlés dans cette spirale infernale de la toxicomanie. Prétendre que la mise en vente libre du cannabis et d’autres produits plus nocifs encore, serait une solution en même temps qu’une forme de liberté relève de l’inconscience ou du mensonge. Qui prendra des mesures radicales pour que cesse cet esclavage ?

 

Le chrétien est un citoyen qui est appelé à voter. Des échéances approchent pour notre pays. C’est un moment favorable pour nous exprimer et nous positionner sur les valeurs que nous voulons défendre. Nous pouvons facilement démissionner et nous dire que, de toute façon, ce n’est pas notre voix qui changera quelque chose à la décadence de notre pays. Mais nous avons à interpeller nos autorités et nos contemporains sur ces sujets essentiels. Nous devons essayer de leur faire prendre conscience qu’il existe encore des solutions pour faire face à la crise morale, sociale, économique et surtout spirituelle que nous traversons. Réalisons donc qu’en tant que chrétiens nous avons quelque chose à apporter à la société.

 

 Demandez aux candidats quel est leur programme concernant ces différentes questions !