Historique

L’histoire de CFT

CFT est né en juin 1990 Afrique du Sud. A l’époque de nombreux chrétiens (surtout les noirs) étaient intimidés et menacés de mort lorsqu’ils refusaient de participer à des manifestations politiques violentes. Isolés, ils ont exprimé le besoin d’une association inter-dénominationnelle qui pourrait dénoncer la persécution des chrétiens et donner une direction face au rapide déclin moral de la société. D’où le nom de Christian For Truth, « Chrétiens pour la Vérité », car il s’agissait de dénoncer le mensonge de la propagande et d’affirmer la vérité sur la persécution des chrétiens.

Le mouvement CFT fut alors créé par un groupe de noirs et de blancs, et lança une première campagne de presse qui affirmait que l’intimidation est antidémocratique et invitait ceux qui en avaient été victime à se rassembler. En quelques mois des milliers de chrétiens métis, noirs et blancs ont adhéré, CFT a pu sauver de la mort des personnes en dénonçant les menaces dont elles étaient victimes. CFT a par exemple participé à une information juste. Il a contribué à des élections libres (par exemple en enseignant aux sud-africains dans les zones rurales que le vote est secret, et qu’ils sont donc libres de voter pour le candidat de leur choix, car certains les menaçaient en leur faisant croire qu’ils sauraient pour qui ils ont voté…).

CFT s’est ensuite développé et intervient en Afrique maintenant dans des domaines variés et des actions sociales comme une école pour apprendre aux adultes à lire et écrire, une action d’anciens drogués et alcooliques qui donnent des conférences pour prévenir la jeunesse contre la drogue et l’abus d’alcool, etc.

CFT a ensuite essaimé dans différents pays et les comités nationaux ont créé l’association CFT INTERNATIONAL pour faciliter les échanges entre les pays. CFT a été créé en France en tant qu’association en 1992.